Combien d’énergie consomme un fer à repasser ? Quelle puissance ?

0 Partages
0
0
0

Il existe de nombreuses idées reçues sur la véritable consommation d’un fer à repasser. Certains lui donne un lien avec le voltage, d’autres avec la taille du réservoir du fer à repasser. Pour en finir avec ces erreurs d’appréciation, on vous dit ici combien d’énergie consomme un fer à repasser. La réponse à cette question dépend de certains paramètres.

Qu’entend-on par consommation d’énergie ?

Vous remarquerez que sur votre facture énergétique, le tarif de l’électricité consommée par vos appareils électriques est exprimé en kilowattheure. Or, vous savez aussi certainement que chaque appareil est doté de sa puissance électrique, exprimée en watt.

Les deux valeurs sont intimement liées lorsqu’on se penche sur la consommation énergétique de votre fer à repasser. Un calcul permet de dégager cette consommation, mais déjà, il faut accepter le fait qu’il ne s’agit pas d’une consommation linéaire étant donné que votre fer à repasser est voué à utiliser différentes fonctionnalités au cours d’une séance de repassage.

Ainsi, l’énergie requise par le fer à repasser sera différente selon qu’elle est utilisée pour le préchauffage de l’appareil, pour l’effet pressing ou encore la génération de vapeur pour enlever les plis.  

Comment déterminer la vraie consommation de votre fer à repasser ?

La consommation de votre fer à repasser étant fluctuante en raison des différentes fonctionnalités utilisées lors d’une séance de repassage, il serait difficile d’avancer un chiffre précis à ce sujet.

On peut toutefois dégager une estimation globale sur la base de la puissance de votre appareil et de la durée d’une séance de repassage en supposant que le calcul s’établit dans la limite d’un certain nombre de séances dans l’année.

Ainsi, la consommation électrique exprimée en kilowattheure correspondant à l’utilisation de votre fer à repasser est égale au nombre d’heures de repassage auquel on multiplie le nombre de jours et auquel on multiplie encore une fois la puissance du fer à repasser additionnée de 1000 soit :

Nombre d’heures X Nombre de jours X (Puissance + 1000)

Supposons alors que Jean repasse à raison d’une heure par semaine, 2h pour Jeanne. Les deux repassent une fois par semaine et 52 fois tous les ans. Leur fer à repasser est doté d’une puissance de 2400 watts pour Jean et de 2800 watts pour Jeanne.

En utilisant la formule ci-dessus, on obtiendra une consommation énergétique annuelle de 124,8 kWh pour Jean qui repasse 1h par semaine avec son fer à repasser d’une puissance de 2400 watts alors que pour Jeanne, cette consommation est de 291,2kWh par an en raison de ses deux heures de repassage par semaine avec un fer à repasser de 2800 watts.

Il va de soi que ces réponses restent aléatoires dans la mesure où elles changent en augmentant ou en diminuant suivant la technique de repassage de chaque utilisateur.  

Comment connaître la consommation en énergie de son fer à repasser ?  

Quels facteurs contribuent à la fluctuation de la consommation énergétique du fer à repasser ?

Si la consommation énergétique de votre fer à repasser ne peut être définie que de façon approximative, on peut néanmoins cibler avec précision les facteurs qui jouent dans sa fluctuation.

Ainsi, le temps de préchauffage et l’effet pressing font partie des utilisations les plus énergivores de votre fer à repasser. Il est donc préférable de les actionner dans le délai le plus court possible si vous souhaitez diminuer la facture énergétique liée à l’utilisation de votre appareil.

Inversement, le mode éco et les températures abaissées dans l’utilisation de votre fer à repasser contribuent à diminuer sa consommation énergétique. Les séances de repassage effectuées en un seul coup sont aussi réputées être bénéfiques sur votre consommation étant donné que cela limite l’utilisation du mode préchauffage de votre fer à repasser.

Enfin, en sachant que votre appareil reste chaud dans les 60 minutes qui suivent son débranchement, vous faites bien d’exploiter ce chauffage gratuit pour repasser vos vêtements les plus faciles à défroisser. Il s’agit là aussi d’une autre manière de diminuer la consommation énergétique de votre appareil.  

Que penser de la consommation en eau de votre fer à repasser ?

Parler de la consommation énergétique d’un fer à repasser implique aussi de se préoccuper de sa consommation en eau.

Il faut savoir que même avec la même quantité de réservoir, deux fers à repasser n’enregistreront pas nécessairement la même consommation hydrique. En effet, cette consommation dépend du débit de vapeur enregistré pour chaque appareil auquel on ajoute aussi la manière dont vous utiliserez la vapeur de votre fer.

Il y a en effet ceux qui injectent en continu de la vapeur dans leur linge pendant le repassage et ceux qui n’utilisent la vapeur que de manière espacée.

Le principe veut au final que moins vous utiliserez de vapeur, moins vous consommerez d’eau.

0 Partages
Vous pourriez aussi aimer