Histoire du fer à repasser

0 Partages
0
0
0

Vous êtes-vous déjà demandé depuis quand est apparu le fer à repasser ? À quoi il ressemblait? Comment il fonctionnait et comment il a évolué depuis ? Autant de questions qui trouveront leurs réponses dans cet article pour mieux connaître la généalogie et l’histoire de cet appareil qui vous permet de rester élégant au quotidien.

L’utilisation des fers à repasser ne date pas d’hier, et cet appareil électroménager n’a cessé d’évoluer depuis sa création pour s’adapter aux besoins des utilisateurs tout en mettant en avant le confort d’utilisation.  Découvrez dans cet article les différentes étapes suivies par cet appareil révolutionnaire en perpétuelle évolution depuis sa création, et qui s’est fait une place indispensable dans  tous les ménages.

Les débuts du fer à repasser

Les fers à repasser ont commencé à voir le jour depuis le 2e siècle en Chine. À cette époque, il s’agissait d’objets creux prenant la forme de casseroles qui fonctionnaient avec du charbon de bois. La dénomination la plus adaptée en ces temps était « repassoir ». C’est avec cet outil en bronze que les Chinois de la dynastie Han vont lisser les différents textiles.  

Les Egyptiens, vont ensuite adopter le concept, et utiliser des lissoirs simples aux environs de 2000 av. J.-C pour enlever les plis des vêtements. Quant aux  scandinaves, ce sera là le rouleau à calandrer qui sera utilisé pour défroisser le linge. Celle-ci consistait à enrouler le tissu autour d’un cylindre en bois, et à le lisser à l’aide d’une planche avec une poignée par des mouvements de va-et-vient.

Entre le 8e siècle et le 11e siècle, les Vikings vont commencer à utiliser les premiers lissoirs en verre.

Ce sera au 16ème Siècle que les repassoirs fonctionnant à chaud utilisés un peu partout jusqu’à l’arrivée de l’électricité va faire son apparition en Europe. Le principe consistait à chauffer une grosse masse de fer équipée d’une poignée en bois directement dans le feu de la cheminée. Cette méthode a cependant l’inconvénient de salir le linge, et sa manipulation est dangereuse.

Un siècle plus tard (au 17e Siècle), les vrais fers à repasser ont commencé à voir le jour. Il s’agira d’un outil composé d’une semelle en fonte et d’un manche en fer. Sa forme triangulaire permettait de passer sur le col et entre les différents angles des vêtements. Pour fonctionner, il fallait chauffer le fer dans la braise.

Au 19e siècle, l’utilisation du système en fonte s’est généralisée, avec une inversion du système.  Cette fois, le fer sera fabriqué avec un intérieur creux pour contenir directement la braise. Ce fer à chauffage par masse a l’avantage d’être à la fois plus pratique et moins dangereux que ses prédécesseurs. Parallèlement, les Américains ont inventé la table à repasser pour faciliter le repassage.

La seconde moitié du 19e siècle sera marquée par de nombreuses innovations, comme ces fers raccordés à une arrivée de gaz. Un inventeur a même déjà eu l’idée d’utiliser la vapeur pour venir à bout des plis, en reliant un fer à une bouilloire à thé par un tuyau, la vapeur étant utilisée pour chauffer l’appareil.

Comment trouver les origines du fer à repasser ?

L’arrivée du fer électrique

La révolution du fer électrique se fera en 1982, avec l’américain Henry W. Seely qui dépose le brevet du premier fer à résistance électrique. Le fer électrique est apprécié pour son utilisation pratique, et va simplifier de manière très significative le repassage. La chaleur émanant de sa semelle est régulière, et réduit le risque de brûlures des vêtements. Plus besoin d’utiliser plusieurs fers à chaque type de tissu.

En 1902, le fer à repasser va intégrer une résistance qui lui permet de chauffer directement avec l’électricité. Cependant,  pour ajuster la température du fer, il faut retirer et rebrancher le cordon électrique afin que le fer ne soit ni trop chaud ni trop froid.

En 1913, Léonce Trouilhet va présenter les premiers fers à repasser électriques aux Français. La société Calor voit alors le jour en 1917, avec 3 modèles de fer à repasser : une gamme de modèles de voyage, une gamme destinée au ménage, et une gamme d’atelier ou de tailleur.

Entre 1925 et 1950, le fer à repasser à vapeur va commencer à conquérir le monde. Le premier fer électrique à vapeur est lancé en 1926 à New York, et anticipe déjà le fameux Vapomatic, qui fera son apparition en France en 1954.

Depuis cette époque, la concurrence fait rage entre les constructeurs sur tous les plans pour attirer plus de clientèle. Les différentes fonctionnalités n’ont cessé de subir des grandes innovations depuis les années 90 jusqu’à nos jours pour satisfaire les utilisateurs (ergonomie, poids, sécurité, options supplémentaires, etc.), et se démarquer dans cet univers du fer à repasser.

Notre guide sur les meilleurs fers à repasser rend compte de la diversité qui existe aujourd’hui. 

0 Partages
Vous pourriez aussi aimer